NOUVELLE DÉLÉGATION FPI OM

Article repris de La Lettre M, édition du 17/09/2018, Hubert Vialatte / vialatte@lalettrem.net

 

La quasi-totalité du nouveau bureau de la Fédération des Promoteurs Immobiliers Occitanie Méditerranée s’est réunie, ce lundi au Domaine de Verchant à Castelnau-le-Lez, face à la presse, autour du nouveau président, Laurent Villaret (Helenis, Lattes – 34 ; ancien président : Xavier Bringer, M&A Promotion).

Délégation « Stratégie et communication » : Thierry Iacazio (Vinci Immobilier), Mathieu Massot (FDI Promotion), Philippe-Antoine Brouillard (Vestia Promotions).
Délégation « Territoire Occitanie-Méditerranée » (ciblage des zones prioritaires, développement de nouveaux marchés) : Laurent Villaret, Olivier Ganivenq (Promeo).
. Délégation « Prospective et législative » (production de bureaux et logements dans le cadre du futur PLUI de Montpellier Méditerranée Métropole, identification des marchés émergents) : Bertrand de Gouttes (Kalelithos) et Pascal Brunel (Pégase).
>Délégations « Métiers »
. Foncier : secteur diffus, avec Didier Lajara (CA Immobilier) et Vincent David (Emeris) ; Secteurs aménagés, avec Jean-Marc Villard (Bacotec) et Cédric Lebeau (Les Villégiales).
. Pré-projet, permis de construire et recours : Ethel Camboulives (Eiffage Immobilier), Sébastien Robert (Bouygues Immobilier) et Nicolas Ceysson (Cogedim).
. Vefa sociale, PLH et logements abordables : Mathieu Massot (FDI Promotion) et Laurent Villaret.

Sur l’agenda de la FPI Occitanie Méditerranée : partenariat avec le Salon de l’Immobilier (ce week-end au Parc Expos de Montpellier, de vendredi à dimanche) et avec la Forum des projets urbains de la Méditerranée, le 28 septembre à l’Hôtel de Ville de Montpellier ; le mardi 18 décembre, vœux de la FPI, au Domaine de Verchant.

Prenant la parole au milieu de son équipe, réunie en arc de cercle à ses côtés, Laurent Villaret a évoqué un « contexte fort, avec la future loi Elan au niveau national et, au niveau local, de nouvelles règles qui gèrent l’urbanisme, avec, à Montpellier, le passage en métropole ». Il déclare souhaiter un fonctionnement, en interne, « collaboratif et participatif. L’écoute portée à la FPI sera d’autant plus forte que notre fonctionnement sera agile, organisé et collaboratif ».
L’un de ses combats prioritaires est de « continuer à maintenir une production élevée de logements neufs, à un juste prix. Le prix du logement, dans la métropole de Montpellier, peut être un facteur limitant sur notre production(notre édition print de ce mardi 18 septembre, en Une : « Immobilier neuf : le combat des prix »). Si la fuite en avant des prix continue, il y aura un risque de fuite des investisseurs, car les rendements iront à la baisse. Il faut faire en sorte que Montpellier reste un spot de projets urbains ».

La suppression du zonage B2 dans des villes moyennes telles que Béziers et Narbonne est jugée sévèrement. « Supprimer quelque chose qui porte une partie de l’économie locale, sans proposer de dispositif alternatif, n’est pas une bonne solution. D’autant plus que dans notre métier, qui nécessite des temps de montage longs (trois à cinq ans), la rupture n’est pas bonne. »

Le choc d’offre prôné par le projet de loi Elan ? « On ne l’a pas vu. La future loi Elan propose par exemple la création de grands projets urbains, en décloisonnant les PLU. Il faudra voir. On attend un assouplissement du traitement des recours, avec 10 mois maximum évoqués pour traiter un recours en justice. Mais ce n’est qu’une indication pour le juge, pas une obligation… Il y a ce que dira la loi Elan, et sa mise en application. »

En matière de tendance, il perçoit l’émergence de promoteurs ensembliers urbains, capables de composer des programmes mixtes (commerces, bureaux, logements, services…). « On va y travailler, notamment dans l’élaboration du PLUI de Montpellier Méditerranée Métropole. » L’influence de l’économie numérique (logements connectés, foisonnement des parkings…) est un autre enjeu fort. Il fait l’objet d’un Petit Déj Gazette de Montpellier / La Lettre M, ce vendredi 21 septembre à partir de 8h30 au Parc Expos de Montpellier (Pérols).

Parmi les zones porteuses dans la métropole de Montpellier : « Le long de l’A9, la zone de l’aéroport, le nord de Montpellier, à Euromédecine, où des opérations de renouvellement urbain sont possibles, et l’axe Nîmes-Sète. »

Article suivant

NOUVEAU PROGRAMME VESTIA

Rejoignez la discussion

Comparer les annonces

Comparer